La reconnaissance…le titre RNCP

Un titre de sophrologue inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles
(par la fédération des écoles professionnelles en sophrologie)
Une formation en sophrologie qualifiante de niveau III reconnu par l’Etat
Formation professionnalisante en sophrologie

Une avancée importante a eu lieu vers le chemin de la reconnaissance du métier de sophrologue.

En effet, dorénavant inscrit au registre RNCP et par arrêté ministériel du 3 Août 2013 et publié au JO du 27 Août 2013, le “Certificat de sophrologue” délivré par ses 12 écoles permet d’exercer dans un cadre légal établi et devient une qualification professionnelle de niveau III.

Après avoir suivi cette formation au sein de l’ISR de Rennes, elle-même faisant partie des écoles reconnues soit 461 heures de formation dont 449 heures minimum en centre et environ 600 heures de travail personnel, la FEPS (Fédération des Ecoles Professionnelles en Sphrologie) vient de me délivrer le titre à finalité professionnelle de Sophrologue.

Ce que dit la loi
En revanche, même si la loi ne l’impose pas, une formation au métier de sophrologue est indispensable pour la pérennité de l’activité professionnelle et la sécurité des clients.

Ce Titre n’est pas obligatoire pour exercer le métier de sophrologue. Il apporte juste la garantie que le processus pédagogique employé par l’école qui le délivre amène bien au niveau de qualification recherché.

 

Publié par Céline Jet
le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *